PGCE: review 4

Le PGCE, c’est fini !

Après 10 mois intenses, je viens de recevoir mon QTS, la certification qui permet d’enseigner au Royaume-Uni. La cérémonie officielle, cependant, ce sera le 20 juillet, lors de remise des diplômes. En attendant de parader en toge, revenons sur ces derniers mois. Car il s’est passé beaucoup de choses !

Le deuxième stage

Plus court mais plus intensif que mon premier stage en école, celui-ci dure seulement 10 semaines mais nous permet d’atteindre 50 à 75% d’un emploi du temps complet. En réalité, rares sont les étudiants qui dépassent les 60% (soit environ 16h de cours par semaine).

Durant cette période, on nous donne un peu plus de liberté puisque l’on enseigne aux mêmes classes de façon continue, mais cela vient aussi avec davantage de responsabilités : planifier les leçons pour les semaines à venir, corriger les contrôles, attribuer les notes… La plupart des professeurs qui nous accueillent dans leur classe nous laissent faire, n’intervenant qu’en cas exceptionnel, certains nous laissant même seul dans la classe pour nous laisser nous habituer à enseigner sans autre adulte présent. Pour le reste, c’est similaire au stage précédent. Encore une fois, j’ai eu la chance d’être dans un excellent collège-lycée avec un département de langues très accueillant. Et j’ai pu enseigner à des élevés de première et de terminale, en plus de mes cours normaux.

Le deuxième stage marque aussi l’observation finale, celle qui apparaitra sur nos dossiers. Un professeur référent de l’université vient nous voir enseigner et discute avec nous des objectifs qu’il nous faudra atteindre l’année suivante. Cela s’ajoute au rapport de notre mentor à l’école.

Les WSI et CA sessions

A l’école, tous les apprentis enseignants sont censés avoir une ‘Whole School Issue session’ une fois par semaine. Il s’agit une session sur les différents problèmes que l’on peut rencontrer en tant que profs. C’est l’occasion de retrouver les trainees (‘étudiants’) des autres sujets et de discuter de notre avenir professionnel, mais aussi de poser les questions qui nous trottent dans la tête a des enseignants expérimentés. Certaines écoles ont également des ‘Curriculum Area session’ dans chaque département, pour se concentrer sur les domaines propres à chaque sujet.

Le stage d’enrichissement professionnel

Un fois les papiers rendus, nous partons deux semaines dans une école de notre choix pour voir les différences avec nos lieux de travail précédent et ‘enrichir notre expérience professionnelle’. Personnellement, j’ai décidé d’aller dans ma future école afin de découvrir le département de langues, les méthodes d’enseignement, le niveau des élèves… J’ai rencontré mes futures collègues et vu la salle de classe dans laquelle je travaillerai, et j’ai hâte de commencer !

A l’université

A la fin des stages sur le terrain, nous redevenons étudiants pendant un mois, le temps d’assister aux derniers cours à l’université. Pour obtenir notre QTS, il faut finir de compléter nos fameux Teacher Standard, les lignes directrices qui régissent l’enseignement en Angleterre ; ainsi que tous les fichiers en ligne qui prouvent des progrès que nous avons faits durant l’année. Il faut aussi rendre le dernier mini-mémoire, un essai sur une recherche de terrain qui doit nous apprendre davantage sur une méthode d’enseignement. Certains travaillent sur l’usage de la langue cible avec les élèves, d’autre sur la transition entre primaire et secondaire… J’ai fait ma recherche sur les méthodes d’apprentissage du vocabulaire, un élément-clé dans mon sujet.

Pour être honnête, cette dernière partie universitaire n’est pas très utile. Si la recherche pour le mémoire est intéressante, le temps imparti pour la réaliser est trop court et l’échantillon d’élèves trop petit pour apprendre réellement quelque chose de nouveau. Et nos deux dernières semaines de cours étaient très décousues, avec des sessions de 2 ou 3 heures seulement un jour sur deux. Tout aurait pu être bouclé en deux ou trois jours pleins. Quand aux dossiers en ligne, ils sont tellement alambiqués qu’il est presque impossible de tout compléter.

Une fois l’année officiellement terminée, l’examinateur principal vient vérifier que tout en en règle et nous donner le graal de l’éducation anglaise : le Qualified Teacher Status. Et nous voila partis pour une toute nouvelle aventure, celle de NQT (Newly Qualified Teacher)…

***

Voila pour cette année de PGCE ! Je ferai très certainement un article récapitulatif dans quelques temps, ainsi qu’un article sur les entretiens pour obtenir un poste de prof en Angleterre, car les enseignants ne sont pas fonctionnaires ici et doivent chercher leur poste eux-mêmes.

Si vous avez des questions ou s’il a un point que j’aurais pu développer plus, dites-le-moi !!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :