5 jours en Ecosse (2019): l’Argyll

Argyll and Bute est la deuxième plus grande région de l’Ecosse, après les Highlands. Elle comprend tout le sud-ouest du pays, du Loch Lomond (à l’est) jusqu’à Fort William (au nord). C’est un territoire très découpé, car il est constitué de multiples îles et presqu’îles : en tout, il couvre près de 3000km de côtes !

DSCN9152

L’Argyll a également un passé important, et certains le considèrent comme « le berceau de l’Ecosse ». C’est là que le peuple Gaël est arrivé d’Irlande pour fonder le royaume de Dariada aux VIème et VIIème siècles. En effet, la présence de montagnes coupant l’Ecosse en deux rendait les îles de l’ouest plus accessibles aux Irlandais qu’aux peuples venant de l’est du ‘continent’. A leur apogée, les Gaëls étaient une grande puissance maritime qui ont conquis de nombreuses terres en Irlande du Nord et au Royaume-Uni. Ils ont aussi eu une grande influence dans l’expansion du christianisme dans la région, ce qui explique les monastères que l’on peut y trouver.

DSCN9084DSCN9085

Le IXème siècle marque une période de confusion, entre les attaques des Vikings et des Pictes. Le territoire passe de mains en mains jusqu’à l’union des Gaëls aux Pictes pour former le royaume d’Alba, auquel les Vikings encore présents se joindront peu à peu.

DSCN9051DSCN9055

Par la suite, l’Argyll devient le siège du clan Campbell, une des plus puissantes familles de l’Ecosse médiévale. Si on les connait aujourd’hui surtout pour leur whisky, leur histoire est fascinante (et très compliquée). Le clan a violemment lutté pour l’indépendance du pays jusqu’au XVIIème siècle, avant que des rivalités avec d’autres clans, notamment les MacDonald, ne les fassent se rattacher au gouvernement anglais. La culture populaire les rend responsable du Massacre de Glencoe, où de nombreux jacobites ont été assassinés pour avoir tardé à se soumettre au nouveau roi. Ils contribuèrent aussi à la victoire des Anglais à la bataille de Culloden en 1746 qui marqua la fin de la révolte jacobite.

Malgré un passé controversé, les Campbell ont aidé à l’enrichissement culturel, économique et patrimonial de la région. La ville d’Inveraray notamment, dont le château est le siège du clan, a été entièrement reconstruite par le duc présent à l’époque.

DSCN9058DSCN9063DSCN9060

En traversant l’Argylle, il est impossible d’ignorer toutes ces histoires, écrites partout, sur des panneaux, des murs, des cartes… Et cela rend les lieux d’autant plus intéressant ! Un loch perdu entre les montagnes devient soudain le théâtre d’une invasion viking, alors le petit pont traversé sous la pluie se fait scène de résistance contre les Anglais…

20190417_13462220190417_112158

Je reviendrai sur quelques lieux particuliers qui m’ont touchés dans un prochain article, mais je peux déjà dire que cette région veut un détour, et que j’y reviendrai certainement quand j’aurai aménagé ma voiture pour camper dans la nature !

2 commentaires sur “5 jours en Ecosse (2019): l’Argyll

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :