Le cheval blanc

… de Kilburn ! Non, Henri IV n’a rien à voir avec celui-ci ; ce sont des élèves du XIXème siècle qui l’ont dessiné et bâti avec l’aide des habitants de Kilburn, un petit village des Moors.

DSCN8897

En 1857, Thomas Taylor, un marchand du Yorkshire, découvre les gigantesques figures de craies du sud de l’Angleterre, et notamment le cheval blanc de Uffington, vieux de 3000 ans. De retour dans le nord, il décide de créer un dessin similaire à flanc de colline dans le but de faire connaitre son village. L’instituteur de l’époque accepte de l’aider et imagine avec ses étudiants un plan pour mettre leur idée a exécution. Des volontaires découpent la colline selon le patron conçu par les enfants. Mais la roche de la région est du calcaire gris, et le dessin se doit d’être blanc ! En guise de craie, les villageois utiliseront donc 6 tonnes de chaux déposées dans le creux du cheval. L’œil, ce sera un ilot herbu. Le pari est réussi : avec ses 100m de long et ses 70m de large, le White Horse de Kilburn est le plus grand du Nord de l’Angleterre, et les visiteurs viennent de tout le pays pour l’admirer. Well done, Thomas!

Et parce qu’un succès en attire un autre, le club de planneur de Kilburn s’est installé au sommet de la colline dans les années 1930. Profitant de vents constants, le club a formé certains des plus célèbres aviateurs du XXème siècle, tels que Amy Johnson, la première femme à avoir volé d’Angleterre en Australie en solitaire.

DSCN8910DSCN8948

***

A proximité, on peut également trouver les ruines de l’abbaye de Byland, une des plus ambitieuses abbayes cisterciennes du XIIème siècle. Cents moines y vivaient et l’église pouvaient accueillir facilement 300 personnes. Aujourd’hui encore, on peut constater l’immensité du site et sa beauté.

DSCN8970

Byland n’est d’ailleurs pas la seule communauté religieuse de la région, puisqu’elle a pour voisine la prestigieuse abbaye de Rielvaux, toute première abbaye cistercienne du Nord de l’Angleterre. En 1140, c’était l’une des plus riches du pays et sa prospérité a perduré pendant plus de 150 ans, avant que des raids écossais et la peste noire ne marquent son déclin. Elle a cependant survécu jusqu’en 1538, année où Henri VIII, opposé au catholicisme, l’a dissoute. Elle demeure tout de même impressionnante et son histoire en fait une attraction touristique très profitable…

DSCN8978

Et en prime, quelques photos des Moors de l’Ouest en cette belle journée de Novembre !

DSCN8894DSCN8891DSCN8885DSCN8884DSCN8944DSCN8922


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s