Une semaine à New York – J4

Manhattan, c’est temporairement fini. Aujourd’hui, cap sur Brooklyn ! Il suffit d’une descente rapide dans la métro pour nous emmener de l’autre côté de l’East River.

DSCN0336

Brooklyn est en réalité composé d’une multitude de petits quartiers répartis sur 180km², ce qui en fait le lieu de plus peuplé de tout New York avec 2 600 000 habitants. Son emblème : « l’union fait la force », est représentatif de sa diversité ethnique et culturelle, Brooklyn comptant notamment beaucoup de Pakistanais et d’Hispaniques. Mais le quartier surtout connu pour sa population hipster installée là suite à sa gentrification (un embourgeoisement) ! Alors qu’il s’agissait il y a encore quelques décennies d’un quartier modeste, c’est aujourd’hui un endroit assez hors de prix…

DSCN0359

En une journée, nous n’avions bien évidemment pas le temps de tout parcourir, donc nous nous sommes concentrées sur le nord de Brooklyn, et en premier lieu DUMBO, littéralement « Down Under the Manhattan Bridge Overpass« , le quartier sous le pont de Manhattan. C’est tout petit, mais ce bout de New York vaut vraiment le détour. Il est centré autour de deux parcs – un sous le Manhattan Bridge et un sous le Brooklyn Bridge – et présente une vue magnifique sur la Skyline de Manhattan. Par une belle journée, on peut facilement apercevoir les plus grands gratte-ciel de la ville, l’Empire State Building en tête… et même au loin une certaine statue française bien connue.

DSCN0344DSCN0367DSCN0368DSCN0377

Vrai quartier « à la Brooklyn », on y trouve nombre de petits cafés dans d’immenses hangars réaménagés aux hauts plafonds. Les autres entrepôts ont souvent été transformés en lofts avec des terrasses bien sympathiques qui donnent en plein sur l’East River. De quoi être jaloux !

DSCN0354DSCN0378

Quelques rues plus loin, nous entrons dans Brooklyn Heights, un peu plus en hauteur comme son nom l’indique. Allées ombragées et maisons parmi les plus vieilles de New York. L’histoire est tout autour de nous ! Ici une façade grecque, une demeure en pierres rouges ou une maison en bois, là l’église où Martin Luther King a prononcé son fameux « I have a dream… », tout est intéressant.

 

Un nouvel instant dans le métro et nous émergeons dans Prospect Heights, le coin le plus haut de Brooklyn. Le faim se faisant sentir, nous n’avons fait que traverser rapidement les rues bordées de maison en grès pour trouver un restaurant où se sustenter avant de repartir à l’aventure du côté de Prospect Park et des jolies allées qui l’environne.

 

Petite mention à notre tentative ratée de s’introduire dans le splendide Jardin Botanique de Brooklyn, supposément gratuit le mardi d’après le Guide du Routard… qui nous a menti ! En l’occurrence, je pense que les propriétaires du parc ont vu débarquer quelques français de trop et se sont dit qu’ils perdaient trop d’argent. Adieu journée de générosité !

 

Cette fois, c’est le bus qui nous conduit à Red Hook, qui se trouve également au bord de la rivière.

DSCN0441

La minute historique : terrain argileux en forme de crochet, Red Hook gagne son nom en 1636 après la colonisation de ce qui sera plus tard Brooklyn par les Hollandais. En 185, c’était un des endroits les plus célèbres de New York, et on pouvait y trouver par exemple l’infâme Al Capone… Malheureusement, la création d’un nouveau port dans le New Jersey rend celui de Red Hook inusité après la Seconde Guerre Mondiale, et le petit quartier tombe dans l’oubli (et la drogue). Heureusement, il perd son surnom de « capitale du crack » quand il est réaménagé dans les années 1990 et il regagne aujourd’hui en important grâce à son Ikéa géant et sa vue unique sur la Statue de la Liberté.

DSCN0444Nous bouclons la boucle en retournant, toujours en bus, à Brooklyn Heights où nous dînons avant de nous lancer dans la plus belle aventure du jour : la traversée du Brooklyn Bridge de nuit. Long de 1825m, le pont est emprunté par 150 000 personnes par jour. 27 ouvriers sont morts pour le construire, y compris les constructeurs eux-mêmes… Sa confection est par ailleurs fascinante, et je vous invite à vous renseigner sur les caissons à air comprimé qu’ils ont utilisé pour travailler sous l’eau au XIXème siècle !

De nuit, la vue est incroyable, mais une image vaut bien des mots dit-on, et je vous laisse constater par vous-même…

20180605_20543220180605_21164820180605_210758

à suivre…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s