Les petites habitudes anglaises #2

En Angleterre, j’ai pris bien plus que juste des habitudes culinaires…

  • Assez rapidement, j’ai accepté la disparition d’eau tiède dans ma vie. Pas – ou très peu – de mitigeurs ici ; pour se laver les mains et les dents c’est eau glacée ou brûlante. Des fois, j’oublie carrément que le robinet d’eau chaude existe.

 

  • Tout mon corps s’est habitué au froid des Midlands par ailleurs. Il y a un an et demi, je n’aurais pas imaginé me balader en mini-jupe et collants fins en plein hiver, par 0°C. Maintenant, j’ai adopté le style robe – veste – bonnet et gants !
  • Ces vêtements viennent souvent de charity shops, des friperies caritatives, un concept qui devrait vraiment s’implanter davantage en France !
  • J’ai aussi pris l’habitude d’aller à Boots dès que je veux acheter un produit relié de près ou de loin à la santé ou au corps : médicaments, dentifrice, shampoing, maquillage, ou même sandwich (!), tout y passe…

 

  • Faire la queue est devenue une seconde nature. Que j’attende pour payer, pour monter dans le bus ou pour rentrer quelque part, il n’y a pas de bouscoulade ou de râlerie, tout le monde attend patiemment. C’est tellement agréable qu’on s’y fait très vite !
  • Et depuis plusieurs mois, je n’ai plus besoin de regarder chaque pièce de monnaie pour savoir à quoi elle correspond !
  • Côté réflexes, je me suis aussi habituée à avoir le levier de vitesses à gauche quand je conduis. Conduire à gauche n’est pas toujours aussi facile, et les ronds-points sont encore un challenge, mais je m’améliore 🙂
  • En temps que piétonne, j’ai presque complétement arrêté de faire attention aux feux : ou il y a du trafic ou pas, et dans ce cas, je traverse automatiquement. Effet de mimétisme oblige !
  • Une chose que je déteste toujours, mais qui ne me surprend plus, c’est le nombre de pubs à la télé et à la radio. C’est exaspérant, on ne peut pas passer 10 min sans avoir de pause. Malheureusement, la surprise vient plutôt quand je rentre en France et suis capable de regarder un film entier sans interruption…
  • Le dernier détail étrange vient de ma façon de dire bonjour. Quand je suis partie à l’étranger, ça me demandait un effort conscient de ne pas faire la bise. Maintenant, c’est moi qui recule si je vois quelqu’un s’approcher de mon visage au lieu de me faire un hug (étreinte).

 

C’est tout pour le moment, mais je suis sûre qu’avec le temps qui passe, je m’habituerai à toujours plus de coutumes anglaises, jusqu’à regarder bizarrement les ‘étrangers français’ qui auront conservé leurs petites manie d’outre-manche !

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s