A la découverte du Sud-Ouest de l’Angleterre (1)

Février est arrivé, et avec lui un temps plus clément, plus chaud, mais aussi… les vacances ! Quel meilleur moment pour quitter un peu Derby et aller bronzer au bord de la mer ? Un petit road-trip entre assistantes s’imposait. Clara et moi avons donc attrapé notre sac-à-dos, nos lunettes de soleil, et c’était parti pour une semaine de voyage dans le Sud de l’Angleterre, aux frontières de la Cornouailles !

dscn9015

Brighton

Première étape de notre périple, Brighton, au sud de Londres. Lieu de villégiature pour les Londonniens en vacances, ville « hippie », Brighton attire les touristes depuis la grande époque des bains de mer au XVIIIème siècle. Les maillots de bain ont changé depuis, mais pas la notoriété de la commune.

Peut-être avez-vous déjà aperçu, au détour d’un film, la Brighton Pier, cette longue jetée en bois couverte d’attractions, qui s’élance dans la mer. Construite à la fin du XIXème siècle, elle constitue certainement le « monument » » le plus connu de cette petite ville balnéraire.

dscn9030dscn8974

Par chance, en cette saison, Brighton n’était pas assaillie de touristes et nous avons pu parcourir tranquillement les 534m de jetée, profiter de la fête foraine permanente établie dessus et essayer d’échapper aux mouettes pour manger un énorme fish n’ chips.

dscn8975

Du bout de la Brighton Pier, il y a également une très belle vue sur la ville et son front de mer, aussi blanc que la pierre calcaire qui a servi à construire les maisons.

dscn8977dscn9010dscn9009

Brighton est un peu le Biarritz de l’Angleterre : magnifiques demeures, luxueux hôtels et longues plages aménagées. Seul hic… les galets, qui ne sont clairement pas aussi confortables que du sable.

dscn8932dscn8934dscn9025

– le jumeau maléfique de la Brighton Pier, la West Pier, qui a brûlé en 2003 –

Le soleil était presque trop fort pour notre peau pâle plus habituée à la grisaille hivernale, mais marcher au bord de la mer était un vrai plaisir.

dscn8999dscn9007

Brighton, cependant, n’est pas qu’un front de mer. Le coeur de la ville, situé sur les hauteurs des collines qui bordent la mer, est tout aussi intéressant à visiter. Formé de petites rues, il est divisé en deux grands quartiers, les North Lanes – un ensemble de petites boutiques – et les South Lanes – essentiellement des bijouteries et des restaurants.

dscn8955dscn8948dscn8941

Si le bord de mer est d’une blancheur éclatante, les Lanes, elles, déclinent toutes les couleurs pastel possibles.

dscn8952dscn8944

On y trouve aussi bien des brocantes que des magasins plus chics, des vendeurs de glaces comme des tatoueurs, des marchands de vin ou des étals de bracelets brésiliens. La diversité est au rendez-vous.

Et au milieu de cet étalage de couleurs et de marchandises se trouve le plus surprenant des bâtiments, le Pavillon Royal. Palais de George IV, il a été retravaillé dans les années 1820 pour devenir un étrange monument indo-arabe qu’il est difficile de manquer…

dscn9022dscn9023

Comme le dit si bien ce dessin placé à l’entrée des South Lanes, tout ceci est « pretty eccentric » !

dscn8957

***

Voilà pour ce premier épisode de nos aventures sudistes !

La suite arrive très vite…

dscn8998


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s