Un week-end à Londres

Alors que les vacances d’automne s’achèvent, une amie est venue de France pour passer un peu de temps à Londres. Evidemment, j’ai sauté sur l’occasion de me rendre à la Ville, en bonne touriste que je suis !

dscn8243

Mais pour cette fois, pas de Westminster, de Big Ben ou de London Eye, nous partons à la découverte du Londres « alternatif ». Depuis Victoria Station où je suis arrivée, en route donc pour Camden Town !

En chemin nous passons tout de même par Picadilly Circus (photo ci-dessus), Baker Street (« the address is 221B Baker Street »!) et Regent Park, alternant ainsi animation intense et calme extrême, comme nous allons le faire toute la journée.

dscn8245dscn8257

Après 1h30 de marche, nous parcourons donc les dernières petites rues résidentielles, passons devant le métro « Camden Town », nous dirigeons vers le canal et soudain…nous y voici ! Camden, quartier aux cultures éclectiques, le fameux Londres insolite et extravagant… où se rendent tous les touristes en quête de nouveauté. Autrement dit, nous croisons autant de monde ici que devant Buckingham (et nous y sommes passées au moment de la relève de la garde) !

dscn8272dscn8268dscn8267

Les décorations sont impressionnantes et très bien réalisées. Nous passons d’un salon de tatouage à un magasin de vêtements gothiques, à un restaurant vegan, entre deux fresques de street art. Comme la majorité des passants (souvent Français), nous enchaînons les photos et les « là! regarde! et là! ».

Le quartier est immense. On pourrait facilement y passer toute la journée sans s’ennuyer. On y trouve aussi bien des boutiques de vêtements que des magasins d’accessoires divers, des marchés couverts ou à ciel ouvert, des étals variés, des bars, des restaurants… Nous passons de l’atmosphère chaleureuse des allées de street-food du monde entier dans le marché de Camden, à un bar immense déjà décoré pour Halloween avec des têtes et des corps découpés pendants du plafond (Proud Camden), puis à des boutiques d’antiquités dans Stables Market (les anciennes écuries de Camden) avant de découvrir l’atmosphère futuriste et très osée de Cyberdog

dscn8306

C’est véritablement un quartier que je vous recommande, pour la vie et la diversité qu’on y trouve !

***

Nos flâneries nous ramènent finalement à notre point de départ près du canal, et nous décidons de le suivre pour s’accorder un peu de calme après l’agitation de Camden. Il n’y a presque personne et c’est reposant.

dscn8324

Nous croisons nombre de péniches qui descendent tranquillement le fil de l’eau et nous arrivons un peu plus tard à un port qui en habrite quelques dizaines. Mais petit à petit, le canal nous conduit de nouveau vers la civilisation et nous parvenons au quartier de King’s Cross. Vous l’aurez deviné, je ne résiste pas à la tentation d’aller faire un tour du côté du quai 9 3/4…

dscn8332

Et un petit bonus pour les fans (même si je n’ai pas tellement aimé la pièce, j’étais contente de passer devant la devanture de ce théâtre):

dscn8349

Nous ressortons de la gare de King’s Cross pour nous retrouver face à sa voisine, Saint Pancras, qui est magnifique: tout en briques rouges à l’extérieur, très moderne à l’intérieur.

Après toutes ces aventures, nous marchons tout de même depuis près de 7h, tea time approche, et nous commençons à fatiguer. Nous nous lançons donc à la recherche d’un café où nous asseoir un peu.

dscn8347

Le sud de King’s Cross, Covent Garden… rien n’attire notre attention et je suis particulièrement déçue par ce dernier quartier. Il faudra sans doute que j’y retourne pour le découvrir proprement. Une publicité nous fait quand même rire en passant…

dscn8346

Nous trouvons enfin un Prêt-à-manger où les prix ne sont pas « à la sauce londonienne », et nous prenons une pause bien méritée ! Petite anecdote, cette chaîne pullule en centre-ville, on en trouve littéralement tous les 100 mètres !

Après avoir repris des forces, nous nous offrons une petite incursion à China Town. Je m’attendais honnêtement à quelque chose de très cliché, j’imaginais déjà les lampions et les statues de dragons partout… que nenni ! Seules des portes chinoises indiquent l’entrée du quartier, qui est presque exclusivement composé de restaurants. Assises sur les marches d’un petit kiosque, nous dévorons allégrement des pâtisseries chinoises achetées dans une boulangerie qui a manifestement beaucoup de succès.

La nuit est tombée depuis un moment. Nous repassons par Picadilly Circus, où nous assistons à un spectacle de danse de rue sous la lumière électrique des grands panneaux publicitaires. Un magasin japonais attire un instant notre attention. Enfin, pour bien terminer la journée, nous nous installons dans un pub pour prendre une pinte. Que serait l’expérience londonienne sans cela ?!

***

 Le lendemain, nous quittons notre auberge de Greenwich et remontons la Tamise jusqu’au centre-ville. La « balade » – de 9km – nous offre un beau point de vue sur la partie sud de la City (le quartier des affaires londonien).

dscn8393

Nous avons également l’occasion d’observer un magnifique 3-mâts transformé en musée.

dscn8398

Notre objectif est cette fois le quartier de Shoreditch, très connu pour son street art et ses bars, et la rue de Brick Lane où l’on trouve aujourd’hui une majorité de restaurants indiens et de boutiques vintages, mais qui a été le terrain de chasse de Jack l’Eventreur à la fin du XIXème siècle !

Je vous laisse admirer le talent des artistes…

Par moment, j’avais l’impression d’être de retour à Berlin tant l’aménagement des petites cours qui reliaient une rue à l’autre dégageaient la même atmosphère, entre modernité et exentricité.

dscn8450

Nous repartons ensuite vers la Tamise que nous suivons jusqu’à la cathédrale Saint-Paul. De pont en pont, nous revenons ainsi vers le centre de Londres.

dscn8461

dscn8478

Voir la cathédrale m’a rappelé cette chanson de Mary Poppins: « Nourrir les p’tits oiseaux ». Si vous ne la connaissez pas, c’est une très belle berceuse qu’elle utilise pour endormir les enfants à sa charge, et qui dépeint la scène quotidienne d’une vieille dame qui vend des graines pour les oiseaux sur les marches de Saint Paul…

Finalement, nous avons dû nous séparer après un coup d’oeil à Temple Church, une jolie église située dans le quartier de la justice. Nous avons parcouru les multiples cours qui le constituent, presque sans croiser personne, ce qui était à la fois surprenant et très agréable, à quelques mètres d’une des rues principales de Londres !

***

Une fois seule, je me suis redirigée vers Victoria Coach Station, en faisant un petit détour par Harrods pour admirer les magnifiques décorations du magasin et acheter du thé (cher mais très bon).

dscn8526

Retrouver le bus, et m’asseoir, a été un bonheur extrême après autant de temps passé à marcher. Mais c’était sans nul doute un excellent week-end. Et il me reste encore tant de choses à découvrir à Londres !

dscn8474dscn8387


Une réflexion sur “Un week-end à Londres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s